Sukhoi veut conquérir l’Afrique

Sukhoi veut conquérir l’Afrique

La Banque africaine d’import-export, AFREXIMBANK, et Russian export center (EXIMBANK de la Russie) effectuent actuellement une tournée africaine pour présenter le nouvel avion de fabrication russe, le Sukhoi superjet 100 (SSJ100), fruit d’un partenariat entre les deux institutions. Dans l’après-midi du mardi 10 avril 2018, l’aéronef s’est posé sur le tarmac de l’aéroport de Ouagadougou et a été visité par les autorités burkinabè en charge du transport aérien. Cette opération de séduction intervient dans un contexte de restructuration de la compagnie nationale, Air Burkina. Le constructeur russe Sukhoï veut sa part de gâteau du marché africain d’avions. Grâce à un partenariat avec la Banque africaine d’import-export, AFREXIMBANK, le constructeur russe a mis au point une gamme d’aéronefs de transport de ligne et de classe présidentielle, qui est actuellement proposée aux pays africains. A cet effet, les deux associés ont initié des vols à but marketing et commercial à travers plusieurs capitales du continent. C’est le 18 juillet 1973 qu’a lieu le tout premier vol avec le M53, avec les pilotes Jean Dabos et René Harsy aux commandes de la Caravelle modifiée. La SNECMA lance les essais le 20 septembre et en 1975, la Caravelle est retirée, après plus de 450 heures d’essais en vol. En juillet 1976, l’appareil retourne à la Sogerma, pour subir de nouvelles modifications, permettant l’installation du réacteur CFM56, à double flux. Afin de réaliser des vols paraboliques pour l’entraînement des astronautes, le centre d’essais en vol suggère l’utilisation d’une Caravelle, à la fin des années 1950. Cependant, ce n’est qu’en 1984 que le projet se réalise. La Caravelle choisie est la no 234, immatriculée F-ZACQ, et appartenant déjà au CEV. Des essais sont réalisés à partir de la fin de l’année, ayant pour but l’évaluation de l’appareil et la détermination de son aptitude à effectuer des essais en conditions de micropesanteur.

Osez l’expérience du pilotage d’avion lors de cette initiation sur Le Mans ! Idéal pour un cadeau ou pour vous faire plaisir, ce stage vous apprend les bases du pilotage. Vous passez de la théorie à la pratique à côté d’un pilote professionnel aguerri. Ce stage d’initiation au pilotage d’avion prend place dans le ciel du Mans, au-dessus de la Sarthe. Vous découvrirez des paysages aux airs de Normandie au nord et des terres agricoles, des exploitations fermières au sud du département dans les Pays de la Loire. Le tout parsemé de jolis châteaux et monuments historiques. Le Mans est surtout connu pour son circuit des 24H ou se déroule la célèbre compétition depuis 1923, mais d’autres paysages restent à explorer ! • Vous êtes encadré par des pilotes instructeurs professionnels, qui vous dispensent les conseils indispensables pour votre leçon de pilotage. • Vous prenez ensuite place dans le simulateur de vol pour apprendre en toute sécurité. ULM 81. Comité Départemental ULM du Tarn . Aéroport: PARIS: Charles De Gaulle (CDG/LFPG): Air Algérie: Airbus A330-202: 7T-VJY: MSN:653. Joyeuses fêtes sur Aéroport: Toulouse-Blagnac(TLS-LFBO): Air Guilin: Airbus A320-214(WL): B-1037: F-WWTP: MSN:8035. ’était un chinook que j’ai vu sur Aéroport: Toulouse-Blagnac(TLS-LFBO): United Kingdom: Royal-Air Force (RAF): Boeing Chinook HC.2: ZH775: MSN:M4451. Vu au bourget vraiment impressionnant et savoir sur Aéroport: Toulouse-Blagnac(TLS-LFBO): Airbus Industrie: Airbus A380-861: F-WWDD: MSN:004. Stycker au nez de l’avion IFLY A380. Vous avez tort, c’est le quatrième A320 NEO pour sur Aéroport: Toulouse-Blagnac(TLS-LFBO): Volaris: Airbus A320-251N(WL): N531VL: F-WWBU: MSN:7626. FIRST A320 NEO FOR THE COMPANY. Merci pour la photo, on attendait qu’il puisse sur Aéroport: Toulouse-Blagnac(TLS-LFBO): Air Vanuatu: ATR 72-600 (ATR 72-212A): YJ-AV73: F-WWES: MSN:1358. Aéroport: Toulouse-Blagnac(TLS-LFBO): UK-Air Force: Panavia Tornado GR4: ZA612: MSN:150/BT028/3076. Aéroport: Toulouse-Blagnac(TLS-LFBO): Air Guilin: Airbus A320-214(WL): B-1037: F-WWTP: MSN:8035. Aéroport: Toulouse-Blagnac(TLS-LFBO): Air Guilin: Airbus A320-214(WL): B-1037: F-WWTP: MSN:8035. Aéroport: Toulouse-Blagnac(TLS-LFBO): Mandarin Airlines: ATR 72-600 (ATR 72-212A): B-16853: F-WWEW: MSN:1473.

Lors du salon du Bourget, Embraer participera aux démonstrations en vol avec trois avions dont le nouvel E195-E2 tandis qu’un ERJ 145 de HOP! Air France sera exposé sur le statique. La présence d’Embraer au salon du Bourget n’aura jamais été aussi importante. Le constructeur brésilien a expliqué mercredi qu’il entend démontrer « sa position unique » sur les marchés des avions commerciaux, militaires et d’affaires. Embraer exposera donc un E195-E2, la plus grande variante de la famille des nouveaux E2-Jets. L’E195-E2 a effectué son premier vol d’essai le 29 mars dernier (avec trois mois d’avance) et doit entrer en service commercial au 1er semestre 2019 chez la compagnie brésilienne Azul. L’appareil s’est posé mercredi à l’aéroport de Paris-Le Bourget en provenance de l’usine d’Embraer à São José dos Campos au Brésil. Ces trois avions, dotés de la technologie fly-by-wire, participeront aux démonstrations en vol. Embraer a aussi indiqué qu’un ERJ145 de HOP! Air France sera exposé sur le statique. Décrit par l’avionneur comme un « appareil légendaire » , l’ERJ145 a célébré le 6 avril dernier les 20 ans de son premier vol commercial. Il s’agissait du premier avion à réaction du constructeur brésilien. Air France, qui dispose de 15 ERJ145, est l’un des principaux clients européens de ce modèle (avec Bmi Regional). Un événement est d’ailleurs prévu le mardi 20 juin à 11h00 pour célébrer les 20 ans d’opérations de cet avion dans la flotte de HOP!

Les commentaires sont clos.